Au nom de quelle liberté ?

Quand j’étais plus jeune, j’étais fascinée par l’art de mon pays, ces tableaux, objets d’art anciens, ces sculptures en bois, et plein d’autres objets que j’aimais aller chiner. J’avais un grand rêve; celui de faire connaitre ce pays où j’étais née et j’avais grandit, à travers son art, sa culture et ses traditions. J’étais fascinée par ces expositions grandeur nature que le monde ne pouvait pas voir (faute d’internet et de réseaux sociaux).

Et puis, petit à petit j’ai été conditionnée par la peur, la peur d’être différente, la peur qu’on se moque. cette peur de l’échec qui nous fait abandonner avant même d’avoir essayé, la peur du regard de l’autre et de cette société qui ne considérait pas l’art et ce qu’elle pouvait représenter.

Finalement en quoi étais-je différente de ces femmes opprimées qui ne sont pas libres de faire ce que bon leur semble. Je ne suis pas libre, puisse que je suis tributaire de cette peur qui m’empêche d’être ce que je veux être ?

Au nom de quelle liberté puis-je prétendre ? si dans cette chose que j’appelle liberté, je me sens prisonnière ? prisonnière du regard de l’autre, prisonnière de mes croyances et de rendre à la société, exactement ce qu’elle attend de moi ? Suis-je libre ? suis-je capable d’être libre ?

Toute cette réflexion survient parce que j’ai regardé une émission sur la condition des femmes dans certains pays et j’ai voulu parler de cette chance immense que j’avais de vivre dans un pays libre. Et de là est parti cette réflexion : étais-je vraiment libre ? Voilà comment d’une idée bien définie peut naître une réflexion complètement différente de l’idée de départ.

Suis-je libre ? suis je capable d’être libre ?

Libre d’exister
Libre de conduire
Libre de travailler ou je veux
Libre d’aimer qui j’ai envie d’aimer
Libre de m’habiller comme je l’entends
Libre de dire ce que je pense

Libre de croire / de choisir ma religion
Libre de vivre ma vie comme bon me semble

Et vous ?
Qu’en pensez-vous ?



La guerre des Boutons.

Voici déjà deux ans que mon ado de 16 ans souffre d’acné et je vous avoue que j’ai essayé de lui apprendre les gestes simples du quotidien pour avoir une peau saine et propre mais face à une flemme insurmontable il a eu du mal à se prendre en charge et je dois l’avouer j’ai abdiqué.

Mais là je dis STOP, STOP, STOP et STOP. Cet acné envahit sa peau comme c’est pas permis. Comme on dit aux grands maux les grands moyens sans faire de jeu de mots, je suis allée ce matin, dépenser une fortune comme 70 euros 🙃 en pharmacie pour acheter les produits miracles qui pourront faire disparaitre chaque petit bouton jusqu’à extermination complète.


Faut dire qu’en dehors d’une alimentation riche en gras et sucrée, il est victime d’une génétique pas très favorable.

J’ai opté pour la gamme complète Avène.
le gel nettoyant #Cleanance-eau thermale à appliquer matin et soir ( j’y veillerais au grain),
une crème hydratante#TriAcnéal-Expert à appliquer le soir,
une autre crème hydratante#CleananceExpert à appliquer le jour et aussi un masque-gommage à faire une à deux fois/semaine, à commencer ce vendredi soir. Nous devrions voir le résultat de tous ces efforts sous 4 semaines c’est à dire le 7 février ( affaire à suivre)!!!!!!!


Une petite parenthèse pour toutes les Dearmamas avec ados qui souffrent d’acné. Et si vos méthodes ou produits ont marché, partagez vos idées et experiences. Dans l’attente de vous lire, je vous souhaite une bonne nuit😴.


#Retour à l’emploi en France quand on a vécu plus de dix ans à l’étranger…….

group hand fist bumpPhoto by rawpixel.com on Pexels.com

Retourner travailler à presque 40 ans n’est pas une expérience facile et encore moins quand on a quitté le système français pendant dix ans et plus. Malgré les expériences du passé, les compétences et connaissances acquises, il est parfois compliqué de reprendre du poil de la bête mais je suis MOTIVEE. Ayant un parcours professionnel atypique et discontinu (j’ai exercé différents métiers), j’ai donc choisi de me faire accompagner et de refaire un bilan de compétences. Je profite donc de dire un grand merci à ENVOL 78, une équipe de deux femmes incroyables et dévouées à leur mission, celle de nous remettre sur le droit chemin de l’emploi. Nathalie et Pascale qui nous aident à retrouver confiance en nous et surtout à nous réorienter vers un métier qui nous correspond.

Et malgré tout ce travail fait, j’ai l’impression que tout marche par piston ici !!!! Info ou intox ????

Moi qui pensait que sur un CV remplit ou l’on a exercé différents métiers, l’immobilier, le commercial, en boutique, le secrétariat, le fait de parler un anglais courant , d’avoir mis en place des choses dans une organisation caritative, que toutes ces expériences faisaient de moi une candidate hors norme 🙂 , défiante toute concurrence et qui, par cette diversité, prouvait une faculté d’adaptation incroyable. Et bien pas du tout, du tout.


Soit on est trop diplômé soit on ne l’est pas assez, je suis perdue, je n’y comprends rien. What’s wrong with this country ?????

Une petite dédicace aux pays anglo-saxon ou l’important c’est la motivation, des choses misent en place au sein d’organisation ou association de quartier, le fait d’être active (sportive) et ensuite les compétences et connaissances acquises.

Un vrai casse tête chinois ce retour à l’emploi, plus compliqué que je pensais.

Dans l’attente de trouver le contrat idéal, je garde plein la tête, le souvenir de toutes ces belles aventures professionnelles. Mon sens du service, ma faculté d’adaptation, ma persévérance sont des qualités qui m’habitent et font de moi une candidate idéale pour votre entreprise. Alors chers futurs employeurs, n’hésitez pas à me contacter 😉


Article blog photo LM

Les #blogueuses qui m’inspirent.

J’ai eu envie de partager avec vous les #blogueuses du moment qui m’inspirent dans tous les sens du terme. En tant que femme, maman et pourquoi pas entrepreneur un jour

L’indétrônable blogueuse du moment, femme d’affaire et maman de 4 enfants, Scheena Donia (@scheenadonia) à suivre absolument sur Instagram, Facebook, etc… Une vraie inspiration pour toutes les femmes. Je lui ai demandé une interview ( sûrement, elle ne s’en souvient déjà plus, échange fait sur Instagram quoi !!!!) mais qu’elle avait accepté assez facilement malheureusement dû à son programme chargé et mon déménagement de dernière minute sur la Bretagne l’été dernier, cela n’a pas été possible mais j’espère qu’un jour ça se fera car j’aimerai lui dire MERCIIIIIII

(@révèle_toi), révèle-toi, une blogeuse qui donne envie de bloguer. J’aime ses tutos coiffure, son look incroyable, sa déco, découverte faite grâce à une amie d’enfance (Jo, elle se reconnaitra). Franchement allez voir !

(@peau_neuve), Peau_neuve, découverte par une copine bretonne, une vraie mine d’or quand on est fan de produits bios et naturels, du fait maison. On y découvre plein de conseils green et naturels concernant cheveux, peaux etc, un blog bien construit qui donne envie. Un trésor.

mamansem, récemment découvert, du pur hasard et pas déçue.  J’aime les blogs de mamans qui partagent leur quotidien, leurs expériences, finalement nous nous ressemblons un peu toutes et c’est rassurant.

#fabuleuseaufoyer, le blog, Fabuleuses au Foyer/ Révéler la fabuleuse en chaque maman. Rien qu’avec le titre on se sent FABULEUSE. On y trouve des exercices pratiques à réaliser pendant quelques jours ( je les ai fait) et franchement quand s’est terminé on a juste envie de recommencer, allez y jeter un oeil c’est trop TOP. Je dis BRAVO et MERCI

Lyvia Cairo, je viens également de découvrir cette jeune femme blogeuse sur Instagram, une femme épanouie dans sa sexualité qui l’assume et le partage et c’est tellement tabou que je trouve cela courageux de sa part et je ne peut que la soutenir. des femmes courageuses, on en a besoin. Bravo.

Et même si je suis une femme qui vit avec son temps, je suis une femme de FOI. Je vous ai donc sélectionné deux femmes blogueuses chrétiennes inspirantes, qui me font du bien:

Le carnet de Lilly Rose, 
Un blog ou les articles sont divinement inspirés qui challengent, bouleversent, et transforment les mentalités tout en contribuant à faire de chaque lectrice une femme enracinée, consacrée et épanouie. Très beau blog.

Morning Grace,
Marie aborde tous les sujets de la vie avec une perspective chrétienne. Un blog ou l’on trouve du calme, de la sérénité. Bravo

Voilà des femmes qui me poussent à faire mieux, à me remettre en question, à essayer de nouvelles choses, à vivre de nouvelles expériences et à devenir une meilleure version de moi même.


dearmama.blog

dearmama.blog est un blog personnel que j’ai crée en Janvier 2018. Un désir enfoui depuis 2009, alors que nous venions de nous installer en Ecosse mais le manque de courage, ne pas savoir ni comment, ni par ou commencer. J’ai vite abandonné l’idée.

En 2018, ce désir enfoui a resurgit plus fort que jamais et sur un coup de tête, sans vraiment m’y être préparée , je me suis lancée. J’ai choisi d’écrire au gré de mes envies, de mes humeurs. Mes articles sont écrits sûrement maladroitements, j’ai une tonne de choses à apprendre et à rectifier mais je suis fière de moi, d’avoir su trouver ce courage qui me manquait, d’avoir su braver ses excuses de vouloir attendre le bon moment( qui ne serait sûrement pas arrivé) et surtout de ne pas avoir tout arrêté , ce que j’aurai fait auparavant( NEXT …)

Mon Moto: LE SUCCES EST D’ALLER D’ECHEC EN ECHEC SANS PERDRE SON ENTHOUSIASME. Alors j’ai décidé de m’accrocher. Pour cette année 2019, j’ai décidé de persévérer. J’ai lu récemment que la fatigue et le découragement ne sont pas des raisons d’abandonner. Que chaque triomphe est la somme d’un grand nombre de tentatives et aussi que les rêves ne deviennent réalité que lorsque nous nous engageons à cent pou cent dans leur réalisation et que nous leur demeurons fidèle.

#2019#1mois#1objectif

Vous posez-vous toujours la question des résolutions en début d’année ou c’est passé de mode . Pour moi les résolutions, c’est finit. Je ne les respecte presque jamais et j’en ai marre.

Et comme le nouvelle année est une occasion pour écrire de nouvelles histoires sur une page blanche. Une seconde chance pour recommencer et partir sur de nouvelles bases.

J’ai plutôt décidé de partir sur une liste de projets que je souhaiterai voir prendre forme au vu de mes possibilités et moyens. Ex: projets décos, projets voyages, Projets professionnels, perso (bien être) etc… Mettre ses projets sur papier me donne un sentiment de concret, on peut évaluer le ou les coûts, l’évolution du projet, se préparer en conséquence etc….

Mieux vaut se donner des objectifs atteignables sur du court terme, j’ai déjà fait des expériences sur du long terme et cela ne fonctionne pas pour moi. Bien au contraire ces résolutions non abouties me fait culpabiliser et donc fait naître un sentiment d’échec qui se transforme en perte de confiance.
Des objectifs réalisables et atteignables sur du court terme sont plus faciles à atteindre et nous permettent d’avoir un sentiment de réussite, de succès, et tout cela engendre une satisfaction personnelle.

La satisfaction personnelle engendre une certaine confiance en soi. Waouh un peu de psychologie!!!!

J’ai donc décidé d’avoir un objectif par mois et ce mois-ci je commence par repeindre les murs de ma salle à manger, je veux vivre dans une maison qui me ressemble, j’ai envie de vivre dans un endroit harmonieux et cette vieille maison bretonne de 1920 a bien besoin de renouveau.#Peinture des Murs#JANVIER.

Et vous Dear Mama, des projets que vous souhaiter réaliser en 2019 ? Par quoi commencerez vous s’il fallait définir un projet pour le mois de Janvier? lequel ce serait ?

Dans tous les cas de savoir que nous avons 365 jours de page blanche à écrire ou réécrire est assez exaltant…. Hâte de découvrir ce que 2019 nous réserve …..


Je vous souhaite de Bonnes fêtes de fin d’année.

DearMama.blog

Voilà 2018 qui s’achève, voilà presqu’un an déjà que j’ai lancé mon blog sans avoir d’idées précises. Merci aux amies, copines et famille pour votre soutien. Merci aux lecteurs de WordPress de s’y être intéressés.

Que vous dire ? une belle aventure certainement pas facile, pas facile aussi de se mettre à nu face au monde de l’internet, pas facile de trouver le bon ton , d’y mettre un peu d’humeur, de légèreté, de serieux bref vous l’aurez compris ça demande quand même beaucoup de concentration.

Mais je dois vous avouer que je kiffe, j’ai plein d’idées pour l’année à venir et ne sais pas encore comment les structurer, les développer. Tout est encore brouillon. Je continuerais à peaufiner mes articles, je tâcherai de les rendre meilleur.
En attendant que toutes ces idées prennent forme et aussi de découvrir ce que 2019 nous réserve, je vous souhaite à toutes et à tous de Bonne fêtes de fin d’année, que le meilleur reste à venir !

#Décembre


La grisaille de l’hiver, le froid, les journées courtes, ne m’empêche absolument pas d’aimer le mois de décembre.Cette période de l’année m’inspire Bienveillance, Attention, Pardon, Réconciliation, Manger, Partage, Cadeaux et bien plus encore……
Tout commence par le calendrier de l’avent que les enfants adorent. Pour ma petite histoire, j’en avais marre d’acheter les calendriers à but commercial et qui n’avaient aucun autre but que celui de manger du chocolat, ce qui n’est pas mauvais en soi mais j’avais envie d’autres choses ( et ce depuis déjà l’année dernière). J’avais envie de créer un calendrier de L’Avent réetulisable, que chaque jour se matérialiserait par une action, une prière ou une pensée. Alors je suis allée chez ZODIO, me procurer le matériel nécessaire pour fabriquer mon propre calendrier de l’Avent dans lequel je place des petits mots avec soit une action à accomplir soit un message à faire partager, soit une prière bref mon Lilou adore, c’est d’ailleurs lui qui m’a demandé de refaire comme l’année dernière et bien sûre du chocolat quand même (sinon ce serait moins drôle).

j’aime à privilégier les moments de famille pour cette année.
C’est une période de l’année où
J’aime le chocolat chaud à la cannelle.
J’aime le vin chaud aux épices.
J’aime les décorations dans les villes, écoles, les vitrines de boutiques, les marchés de Noël 
J’aime la décoration du sapin.
J’aime les bons repas qui se peaufinent et s’organisent à l’avance.
J’aime la patience que doivent fournir les enfants pour attendre le 25 au matin pour ouvrir leur cadeau ( vertu qui se perd avec des enfants qui veulent tout, tout de suite ).


J’aime le fait de prendre le temps d’acheter un cadeau qui va réellement faire plaisir ( voire surprendre).

J’adore ces moments intergénérationnels, parents ou beaux-parents, grands-parents et arrières grands-parents( et rêve plus que tout d’avoir les miens aussi à cette table) qui s’éternisent, on mange, boit, on rigole, on refait le monde.
J’aime voir la tête des enfants quand ils ouvrent leur cadeau bref……vous l’aurez compris j’aime cette période festive.

Et vous DearMama que vous inspire le mois de décembre ?
#Positivedecember
#Familytime
#Love#Kindness
#Be grateful

Un billet pour la mort

En veux tu en voilà, cette mort qui vient frapper parfois quand on ne s’y attend pas. Elle nous dépossède de nos moyens, elle nous fait perdre la raison.

Et pourtant, elle fait partie de notre vie. Chaque jour des milliers de personnes dans le monde meurent, des milliers de personnes perdent un ou une être cher(e). Oui on a beau l’ignorer, la snober, et pourtant elle rôde.

Un billet pour la mort ?
Mais comment oser vous, venir vous servir, prendre ceux qui nous sont si chers et souvent, vous embarquez sur votre passage les plus sensibles, les bienveillants, les plus faibles, les plus vulnérables, et aussi les plus gentils. Merde alors, laissez-nous donc tranquille, profiter un peu de cette vie qui nous est offerte.

Allez-vous-en, je vous en prie, et ne revenez que quand nous sommes faibles et fatigués quand notre vie ne sera plus que vieux souvenir, quand nos vieux os nous auront abandonnés, quand vivre ne sera plus que douleurs et soupirs.

photo BLOG

Et si je partais demain, où en est mon forfait vie ?
Je ne voudrais pas qu’aujourd’hui ne serve à rien.

Et vous Dearmama ? qu’en pensez-vous?