un bol d'air frais pour nourrir l'esprit
Non classé

Nourrir son esprit

Anissa et Léa étaient amies de longue date, elles avaient partagé tellement de choses, des joies, des peines, des blessures une liste indéfinissable de situation qu’elles avaient traversé ensemble. Leur amitié était sincère et très forte cependant une chose les différenciait, elles avaient définitivement une façon différente de réagir face aux situations que la vie avait à leur offrir.


Léa avait décidé assez rapidement de nourrir son esprit de choses qui pouvaient lui faire du bien, elle s’était éloignée de gens toxiques, elle avait recommencé à lire, à s’informer sur le dépassement de soi, elle avait commencer à méditer, elle avait décidé de mettre tout en oeuvre pour apprendre à contrôler ses réactions face aux émotions tandis qu’Anissa nourrissait son esprit du stress, de l’insatisfaction, de l’envie, de la médisance, des ragots, du doute, de la culpabilité et toutes ces choses qui finalement nous gardent prisonnier dans le mécontentement et nous enferme dans cet espèce d’endroit mal saint qui ne fait que créer encore plus de peur et d’angoisse.

Cette histoire nous alerte surtout sur l’importance de nourrir son esprit et son âme de la bonne nourriture. cette nourriture qui n’est pas physique mais spirituelle. Ainsi Léa remplissait régulièrement son réservoir d’amour avec du bon carburant ( comme c’est dit plus haut le carburant ici ce sont toutes ces choses qui font du bien : sport, lecture, chant, danse, développement perso, thérapie, etc….) ce qui lui permettait de poser un regard positif et complaisant sur la vie, cela lui permettait d’anticiper et de gérer au mieux ses émotions.

La bonne nouvelle est que c’est à porter de tous de nourrir son esprit par de bonnes choses :
Nourrir son esprit par la méditation et la prière.
Nourrir sa paix intérieur en désencombrant son lieu de vie, en dessinant, en écrivant en utilisant la thérapie.
Nourrir les amitiés qui comptent, moi je suis une hypersensible j’ai besoin de ma solitude pour me ressourcer mais j’ai grand plaisir à revoir les copines surtout quand mon réservoir est plein.
Nourrir mes connaissances, on apprend toujours et tout le temps.
Limiter les réseaux sociaux, je m’abonne surtout aux comptes qui me nourrissent et m’aident à grandir.
Limiter la télévision.
Au travail je m’attarde sur ce que je peux contrôler, le reste je m’en remets à Dieu 🙏🏽.

Je te laisse méditer là dessus avec cette citation de Gilles Obellianne :

 » NOURRIR L’ESPRIT DE BONNES PENSÉES MAINTIENT LE CORPS EN BONNE SANTÉ « .

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s