Non classé

Dearmama vous souhaite un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année.

Une année bien étrange est en train de se terminer, et comme chaque année je suis toujours nostalgique de ce que je laisse et appréhende un peu ce qui arrive, l’inconnue.
On sait ce que l’on a, mais on sais pas ce que l’on va avoir.
Alors vous me demanderez sûrement de quoi suis-je bien nostalgique ?

Tout simplement du temps qui nous a été imposé, parce que le confinement a été dans un sens un moment qui m’a permis réellement de me retrouver, de faire un gros travail de rétrospection, sur mes choix, ma vie, un travail pas facile, mais une meilleure compréhension et explication de mes ressentis, mes émotions aux choses, mon rapport aux autres, je ne vous détaillerais pas tout, la liste est bien longue. Un travail pas facile, fastidieux, douloureux parfois mais nécessaire pour une meilleure compréhension peut-être dirais-je une forme de réponse à mes questions, du moins à quelques unes.
Avec cette pandémie, curieusement, je n’ai pas eu peur de tomber malade mais plutôt de revivre la situation du licenciement, la peur de ne pas savoir ce qui va se passer, l’angoisse à cette question: quand pourrais-je enfin serrer mes parents dans mes bras. Oui j’avoue ma peur n’était pas de tomber malade, du coup toutes ses mesures barrières, ce port du masque a été plutôt difficile à vivre mais bon j’y ai survécu, et vous aussi, c’est bien la preuve qu’on finit toujours par s’adapter à toutes les situations et c’est bien rassurant quelque part, ça prouve bien qu’on est plus fort que ce que l’on croit. Justement, j’ai appris le contentement, j’ai appris à regarder mon verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, au lieu de regarder à ce que je n’ai pas, ou de rester coincer dans les échecs, le passé ou les projets que je n’ai pas pu accomplir, je joue le jeu de la gratitude et devinez quoi ? ce n’est pas si déplaisant. J’ai découvert combien je suis une personne complexe, je suis à la fois tout et son contraire mais je sais aussi un peu plus ce que je veux et ce que je ne veux plus. J’ai un peu plus de courage. Alors il y’a surement l’âge qui y ait pour quelque chose me direz-vous ? mais tout de même, faire un travail sur soi est tellement bénéfique, je dirais même salvateur que je vous encourage à tenter l’aventure. Pourquoi ? parce que ce voyage à la découverte de soi m’aura permis d’être de plus en plus en accord avec qui je suis, mes valeurs, partagées ou non et c’est surement le plus beau cadeau que je pouvais m’offrir.
Et vous alors qu’avez vous appris de cette année 2020 ?

Après toutes ces confidences, je souhaitais du fond du coeur et très sincèrement remercier celles et ceux qui depuis le début de mon aventure dearmama, me soutiennent et m’encouragent dans cette voie, en vous abonnant, en commentant, en lisant vous m’aider et me donner la force de continuer. Je vous souhaite à tous de trouver la paix intérieure, la joie et le bonheur dans cette vie parce qu’une chose est sûre c’est que la vie ne tient qu’à un fil, que cette vie est si précieuse alors soyez dans joie, dans la gratitude, dans l’estime de soi, la valorisation et l’amour de soi, il n’y’a rien de mal à cela bien au contraire.
Joyeuses fêtes à tous.

Je vous embrasse 💖.

Très cordialement.
Dearmama.

Photo de Tima Miroshnichenko sur Pexels.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s