Á toutes les mamans …….

Je suis devenue maman pour la première fois à 23 ans, je me souviens encore parfaitement de tous les détails, c’est fou comme cette première expérience vous marque à jamais. Mathis est arrivé en octobre 2002, un étrange sentiment de bonheur et aussi de peur, il ne s’agit plus que de moi mais de lui surtout. Que pouvais-je lui apporter ? serais-je à la hauteur ? toutes ces questions que je m’étaient posées avant et pendant ma grossesse prenaient soudainement tout leur sens. Et puis bizarrement chez moi l’instinct maternel a pris le dessus et très rapidement, il est devenu mon centre du monde, je n’existais plus que pour lui, j’ai aimé être une maman, être sa maman. Dieu me l’avait donné en cadeau, il fallait que j’en prenne soin. Quelques années ont passé, il avait déjà deux ans et nous pensions qu’il était temps de lui donner un frère ou une soeur . Moi qui était tombée enceinte très rapidement pour le premier, je me suis retrouvée confronter à ce problème d’attente. Bébé Number 2, Ylann se faisait désirer. Il a mis deux ans à venir mais il est finalement arrivé en Juillet 2007. J’étais une maman comblée, j’avais tout ce qu’une femme pouvait désirer.
Tout allait pour le mieux, les enfants grandissaient, on commençait à retrouver une sorte d’autonomie quand en 2012, j’ai ressenti le besoin vital, d’en avoir un autre, mais ce désir n’était pas un caprice, je le ressentais au plus profond de mes entrailles, j’en voulais un troisième. J’avais alors 34 ans. Et voilà comment Lucas, a rapidement, presque sans crier gare, pointer le bout de son nez 😇 en Août 2013. Que du bonheur………..

J’ai adoré être leur maman, je m’épanouissais dans ce rôle. J’ai ressenti pour les trois un amour surdimentionel, j’ai été envahit par un amour dont j’ignorais même l’existence mais à cela s’ajoutent également d’autres sentiments comme la peur, la culpabilité.
La peur de ne pas faire assez, la peur de mal faire, la peur de ne pas être parfaite, la culpabilité de ne pas être trop sévère ou celle de l’être trop. Cette culpabilité n’en finit pas et quand ce n’est pas vous qui la ressentez, c’est le regard de la société qui s’en charge.

Une maman peut être tout à la fois, un roc , une force tranquille, celle qui aime inconditionnellement, celle qui sait demander pardon à ses enfants, celle qui aime sans limites et sans conditions.
Une maman qui peut tout affronter au nom de cet amour inconditionnel indescriptible, indéfinissable.

A toutes celles aussi qui sont découragées, fatiguées, démotivées, oui biensûr nous ne sommes que des êtres humains avec nos forces et nos faiblesses et ça, un jour nos enfants le comprendront parce qu’un jour, nos enfants seront des adultes, nos filles deviendront des mamans, et nos garçons penseront à cet amour inconditionnel d’une mère et comprendront mieux leurs femmes ( c’est mon désir le plus cher).

Que tu sois une maman active ou bien une maman au foyer, tu es une reine, saches le et pour cette occasion, je partage cette citation que je trouve rassurante 😊: » Je suis ta mère avant d’être ton amie, je vais t’espionner, te sermonner, te rendre fou/folle, te pourchasser, être parfois ton pire cauchemar, tout ça parce que je t’aime. Quand tu comprendras ceci, je saurai que tu es une personne responsable. tu ne trouveras pas une personne qui t’aime autant que moi, si tu ne me déteste pas au moins une fois dans ta vie alors c’est que je n’ai pas fait mon boulot de parent correctement…. »

Bonne fête à toi, MAMAN, qui que tu sois, où que tu sois……………….

Publicités

2 réflexions au sujet de “Á toutes les mamans …….”

Répondre à Dearmama.blog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s