C’est le week-end, je vous raconte une petite histoire.

A la fin du XIXème siècle, dans la 43ème rue de New-York, un jeune noir marchait, écrasé par le poids de nombreux paquets et de sa valise. D’une manière assez inattendue, une main blanche prit sa grosse valise, et une voix aimable lui dit : « Vous êtes bien chargé mon frère, permettez-moi de vous aider puisque je vais dans la même direction que vous ». Quelque peu surpris, le jeune noir refusa un instant, mais ensuite, il accepta cette aide si bien venue. Ensemble ils poursuivirent leur chemin discutant aimablement. Ce jeune homme apprit alors que celui qui l’avait aidé s’appelait Théodore Roosevelt. Quelque temps après, il racontait à des amis cette expérience, et dit : « Cette nuit-là, pour la première fois, j’ai rencontré Théodore Roosevelt ».

Par la suite, ce jeune noir devint un éditeur très connu aux USA : T. Washington. Il fut l’un des personnages des plus importants parmi les citoyens noirs entre 1890 et 1915. Il fut le chantre de l’éducation, pour le développement des citoyens noirs, et suite à cette rencontre fortuite, il croyait que les barrières raciales pouvaient disparaître, par la manifestation de la bonté, entre blancs et noirs.

La bonté manifestée par Théodore Roosevelt (lequel devint plus tard président des USA), marqua profondément ce jeune noir.

Il est important de manifester de la bonté envers celui qui se trouve dans le besoin. Lorsque nous semons une graine de bonté, elle peut produire des résultats inespérés. Dans la société où nous vivons, beaucoup de personnes considèrent la bonté, comme une faiblesse, comme un manque de personnalité. Mais, en réalité, la bonté est faite de compassion, mais d’une compassion qui nous pousse à l’action avec ses répercussions et résultats positifs sur notre entourage mais aussi sur nous même.

Cette histoire m’a fait réflechir et je tenais à vous la partager.

Bon week-end Dearmamablog.

Publicités

2 réflexions au sujet de “C’est le week-end, je vous raconte une petite histoire.”

    1. Sommes nous disposer à voir cette bonté qui souvent vient à nous sans même que nous le réalisons et sous des formes variées . Beau récit qui nous rappelle que nous ne sommes jamais véritablement seul dans nos difficultés

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s