Le Métissage et sa complexité

 

Je suis métis, un mélange de couleurs
oh Métisse, je viens d’ici et d’ailleurs

Deux êtres différents qui se mélangent et ne font qu’un
je suis métis…
Deux cultures, deux passés qui se rassemblent et ne font qu’un
je suis métis…
deux façons de penser qui se rassemblent pour ne faire qu’un
je suis métis…
pas besoin de voyager pour dire que je viens de loin
Vous l’avez déjà entendu cette chanson de Yannick Noah

Mais ce n’est pas si simple, beaucoup plus complexes que cela.

Tout le monde a beau me dire:

« la chance tu es métisse , tu peux embrasser les deux cultures. »

« Vous avez une belle peau, les noirs se blanchissent la peau et les blancs se bronzent. »

« Tout vous va. »

« En parlant de ça d’ailleurs, tu te sens plus noire que blanche ou l’inverse? »

What the H…… excusez mon langage mais c’est cette dernière remarque qui me met  hors de moi.

D’abord, on n’a pas eu à choisir avant de venir au monde, c’est l’union/l’amour de deux adultes responsables et consentant de races différentes qui ont un jour décidé d’avoir un ou des enfants. Donc nous ne sommes que le fruit ou conséquence de cette décision.

Ensuite je crois qu’on devient ce qu’on devient par rapport à l’environnement dans lequel on grandit, si ce dernier est plus blanc que noir ben je vous laisse deviner l’influence. Et pour l’inverse également.

Et puis pourquoi choisir, Ne peut- on juste pas aimer deux cultures et en tirer le meilleure ?

je suis mariée à un caucasien et puis quoi, ça ne me gêne pas de manger mon manioc, mon saka-saka, mes beignets à la farine avec le jus de gingembre. D’aimer la culture congolaise et la transmettre à mes enfants et d’un autre côté de vouloir manger les pelmenis, dvorak (fromage blanc), smetana(crème fraîche), piroshki, aimer l’histoire de la Russie et la transmettre également.

Bref ça ne m’empêche pas de transmettre des valeurs qui me sont chers comme le respect d’autrui, le respect pour les anciens, de s’entraider, l’importance de la famille qui est d’ailleurs très présente dans les deux cultures.

Dear Mama Blog, prenez le temps d’en discuter avec vos gamins, au delà de la chance d’être métisse, il faut accompagner son enfant à s’épanouir en tant que personne et le laisser libre d’être ce qu’il a envie de devenir sans devoir ressentir une culpabilité de ne pas être ni comme maman ni comme papa

Moi je suis fière d’être métisse et j’ai choisi de le vivre comme une chance d’embrasser le meilleur des deux, je n’ai besoin de prouver à qui que ce soit à quel monde j’appartiens, Dieu m’a faite ainsi j’appartiens aux 2.

A ceux qui pensent que j’ai choisi un côté plus que l’autre, ça m’est égal, je suis heureuse comme je suis. A 38 ans je suis enfin en accord avec moi même.

Maman et papa D’ailleurs un énorme bravo à vous deux, papa et maman qui avez courageusement décidé de vivre et d’assumer  votre histoire dans une époque différente de celle dans laquelle nous vivons où tout était tabou. Vous auriez pu choisir la simplicité mais vous avez décidé de vivre votre histoire envers et contre la pression sociale et celle de la famille. Merci a vous. Je vous aime.

 

6 réflexions au sujet de “Le Métissage et sa complexité”

  1. Vraiment très émouvant comme témoignage, je dirai même qu’il existe beaucoup de métissage pas seulement dans la couleur de peau mais aussi dans la différence de langue qui peut créer des confusions de sentiments. En tout cas bravo pour ton message en espérant que ça fasse réfléchir les gens.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s